Akowapa, Sébastien Vidal

Le livre : Akowapa de Sébastien Vidal. Paru le 26 Octobre 2018 aux Editions Lucien Souny. Collection : Plumes Noires. 7.90 euros. 334 pages. 18 x 11 cm

4ème de couverture :
Un fourgon de transport de fonds est attaqué par trois hommes. Butin : un million-deux-cent-mille euros en petites coupures qui étaient destinées à alimenter les distributeurs de billets de la région. Mais le braquage, s’il a bien réussi, prend une tournure barbare et dégénère dans ses grandes largeurs. Un vieil homme mauvais comme la gale, son fils soumis, une jeune femme indépendante et rebelle et d’autres personnes peu fréquentables mais très intéressées par le magot vont interférer et évoluer en milieu hostile, dans une nature foisonnante et isolée. Dans ce récit crépusculaire, l’adjudant Walter Brewski est une nouvelle fois embarqué dans une enquête âpre et plus noire que la nuit. 


L’auteur : Sébastien Vidal est un romancier français né en 1971.
Enfant de la Xaintrie, Sébastien Vidal a partagé ses brèves études entre Cantal et Corrèze et vit à Saint Jal (Corrèze). 
Passionné d’histoire, il a entamé une saga romanesque en hommage à la Résistance avec un diptyque « Les Fantômes rebelles » puis « Les clandestins de la liberté » en 2011 et 2012.
En 2017, Sébastien Vidal se lance dans le monde du polar avec le premier volet de sa « trilogie des Sentiments Noirs » : Woorara. A suivi ensuite Carajuru fin 2017. La fin de cette trilogie s’annonce pour octobre 2018 avec Akowapa

 

Extraits :
« Ce qui frappait c’était le silence.Car le bruit incarne le visage du monde, il est son épiderme qui distrait et empêche de voir son vrai faciès. C’est pour cela que l’humain craint la nuit depuis toujours. Parce qu’elle apporte le silence. Parce qu’elle assassine le bruit. C’est pour cette raison qu’il lui faut une source de lumière, un feu qui crépite, quelque chose qui repousse le néant et convoque le jour.»



Les Lectures de Maud :

Akowapa, Sébastien Vidal

Nous revoici plongés dans une nouvelle enquête de Waltounet, et oui j’adore ce personnage. L’intrigue mêle braquage et meurtres. L’enquête se promet d’être longue et difficile pour l’équipe, qui va aussi devoir jongler avec la hiérarchie et les autres entités judiciaires.

Des personnages attachants même s’ils se mettent hors la loi… Comment ne pas les comprendre après avoir vécu des tragédie qu’ils se mettent en tête de braquer un fourgon ? Tout ne vas se passer comme prévu, et là c’est le dérapage assuré… Parallèlement le duo père (acariâtre) et fils (soumis), montre aussi la dureté des relations dans certaines familles qui peuvent mener à commettre l’irréparable…

Une plume toujours aussi entraînante, noire, tout en étant littéraire. Une ambiance glauque, malgré une présence de la nature qui nous laisse respirer parfois dans les moments sombres de l’histoire. Un volet qui n’est pas qu’un polar mais qui a aussi une dimension sociétale qui rend encore plus vraisemblable et touchant ce roman.  Encore une fabuleuse lecture touchante et éprouvante que je recommande vivement 😊

D’après ce que je sais, je souhaite de très bonnes vacances à Waltounet que j’espère retrouver bientôt !!!!

J’ai eu un gros coup de 💓💓💓💓💓pour cette trilogie (Woorara, Caraju et Akowapa)

Je remercie l’auteur et les Editions Souny pour leur confiance 😊

Version lue : Broché

15 réflexions sur “Akowapa, Sébastien Vidal

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s