Hyckz de Muriel Combarnous

Le livre : Hyckz de Muriel Combarnous. Paru le12 octobre 2012 chez Ex Aequo dans la collection Rouge. 24€. (300page) 14 x 22 cm

4e de couv :

Marie Hyckz est mère célibataire. Et commissaire de police.

De petits arrangements en gros compromis, elle s’efforce d’être à la fois une mère acceptable et un flic efficace, mais des fillettes disparues, un meurtrier insaisissable et des rumeurs au sujet d’un mystérieux proxénète font monter la pression qui pèse sur ses épaules.
Au cœur de ces trois affaires, elle essaie également de venir en aide à Jeanne, l’amie de toujours, camée occasionnelle et pute régulière aux prises avec un flic véreux et, par-dessus tout, elle cherche à protéger sa fille des violences inhérentes à son métier. Quand le pire vient jusque chez elle mettre en péril la fragile et relative harmonie de son existence, c’est avec une détermination inébranlable qu’elle décide de faire justice et met tout en œuvre pour écarter la menace.

L’auteur : Muriel Combarnous est Française mais née en Belgique en 1979 . Elle a étudié à Tours.
Ses premiers écrits sont consignés dans un journal parfaitement confidentiel, et c’est grâce à Internet qu’elle découvre des ateliers d’écriture.
Elle s’essaye à la fiction et prend plaisir à confronter sa prose à l’avis d’un premier public.
Muriel ouvre ensuite un blog grâce auquel elle rencontre une communauté d’auteurs et de bloggeurs, à la fois critiques et stimulants.
Les retours qu’elle obtient l’encouragent à participer à différents concours. Elle obtient quelques récompenses, et plusieurs de ses nouvelles sont publiées aux éditions du Banc d’arguin.
« Hyckz » (2012) est son premier roman, suivi de « Brèves de métro » (2015).
Muriel vit et travaille à Paris. Professionnellement plutôt portée sur les chiffres, elle consacre ses loisirs aux lettres, notamment à travers le théâtre et l’écriture de textes courts. 
Extrait
Elle a trouvé. En moins de cinq minutes, Lila et elle riaient aux éclats. Moi je n’arrivais pas à ne pas penser aux horreurs qu’avait subies la fillette. Aux horreurs que ma Lila venait de découvrir. L’idée de l’autre petite encore aux mains de son tortionnaire depuis trois jours me hantait. Et je n’avais rien fait pour essayer de la retrouver depuis l’instant où j’avais quitté le bureau. J’ai donc repris ce satané dossier avec ses immondes photos et je suis retournée au bureau, laissant Lila et Jeanne se consoler ensemble de leurs maux de la journée. Je n’étais pas certaine de savoir de quoi je m’en voulais le plus, mais je m’en voulais à mort. Et plus encore j’en voulais au monstre qui avait provoqué tout ça.
 

Le post-it de Ge

Hyckz de Muriel Combarnous

Une enquête féminine dans les milieux troubles de la prostitution…

Mère célibataire et commissaire de police, Marie Hyckz doit résoudre trois affaires concernant des disparitions de fillettes, un meurtrier insaisissable et un mystérieux proxénète, tout en venant en aide à une amie aux prises avec un policier véreux. L’équilibre précaire de sa vie va bientôt être bouleversé.

Voilà une belle découverte, un premier roman prometteur, à l’écriture efficace qui se lit d’une traite. On s’attache très vite à notre femme flic, qui cherche à être la meilleur des mamans mais aussi une super commissaire. Elle n’a pourtant rien d’une super héroïne, non même si c’est une femme forte, avec un caractère bien trempé, elle a des doutes et quelques petites faiblesses dés qu’il s’agit de sa famille.
L’auteur a su parfaitement joué avec la psychologie de ses personnage, ça sonne juste, le style sobre et réaliste ajoute à la clarté de l’intrigue et puis le récit ponctué d’humour nous permet de belle respiration dans cette enquête angoissante, parfois crue voir trash. Une histoire pleine d’humanité aussi. Un bouquin à me surtout pas bouder.

2 réflexions sur “Hyckz de Muriel Combarnous

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s