Et si on parlait polar sur petit écran…. Saison 2, épisode 3 : Le jeu de la dame

Et si on parlait polar sur petit écran…. Saison 2, épisode 3

Attention, est venue la saison 2 des séries sur Collectif polar.
Et pour cette nouvelle saison c’est Fanny Haquette qui sera notre guide.

 

Alors vous êtes prêt-e-s  ?

pour…

Les série TV par Fanny  H

 

Le jeu de la dame 

Cette fois-ci, j’ai choisi de vous parler d’une mini-série qui n’est ni un polar ni un thriller mais où vous retrouvez tout de même de la tension et de la stratégie à haut niveau. Cette mini-série américaine, que j’ai regardée deux fois en suivant, s’intitule « Le jeu de la dame » (The queen’s gambit) et est adaptée du roman de Walter Tevis publié en 1983. Elle compte sept parties d’environ 55mn. Elle nous raconte l’histoire d’une orpheline qui va se révéler plus que prodigieuse aux échecs. 

Les parents de Beth Harmon se sont séparés lorsqu’elle était très jeune. Elle va grandir sans son père car sa mère ne voudra plus jamais qu’il la voit. Cette mère, mathématicienne, perd peu à peu la raison. Elle va entrainer sa fille dans un accident fatal où seulement Beth en sortira indemne. Elle se retrouve ensuite dans un orphelinat où les enfants, à l’époque (dans les années 50-60) étaient gérés avec un traitement médical. Elle deviendra dépendante. 

Très bonne élève, elle va s’intéresser également à ce que fait le gardien Monsieur Shaibel. Il va donc lui apprendre à jouer aux échecs et il se rend très vite compte des capacités incroyables que Beth possède. 

Puis, vers ses 15 ans, elle sera finalement adoptée par un couple. Moquée pour ses vêtements, sa coiffure et chahutée par quelques élèves de son nouveau collège, Beth ne se laissera jamais faire. Ce sera uniquement sa mère adoptive, Alma, qui l’aidera du mieux qu’elle peut, malgré ses démons, dans son ascension dans le milieu des échecs. La jeune joueuse semble n’avoir peur de rien ou presque car seul un joueur lui inspire une grande crainte : le champion du monde, le russe Vasily Borgov.

 

Moi qui ne connait rien aux échecs mais qui aime les dames et les jeux de stratégie, j’ai eu envie de me plonger dans cet univers inconnu et surtout de revoir l’actrice principale, Anya Taylor-Joy, que j’ai déjà vu jouer dans Split.  Dans le rôle de Beth Harmon (on dirait un rôle taillé sur mesure !) son interprétation est exceptionnelle. Je me suis vite attachée à cette héroïne accablée par les épreuves de la vie. Heureusement, sur son chemin, elle trouvera des amis formidables qui seront toujours présents pour elle.

Cette série nous parle également de la dépendance liée à l’alcool et à la drogue, de la folie, de l’abandon, du harcèlement scolaire, de la mysoginie qui règne encore à l’heure actuelle dans ce sport cérébral. Les phrases du style « pas mal pour une fille » sont encore monnaie courante en 2020. Hélas, il y a encore trop peu de femmes dans les clubs. Pourtant, il existe 2 compétitions distinctes, l’une féminine et l’autre masculine ; comme les licenciées sont moins nombreuses, apparemment elles peuvent donc se démarquer très vite. Pour être champion, il faut travailler plusieurs heures par jour, cela implique une discipline stricte. N’oublions pas aussi que Le jeu de la dame se déroule en pleine guerre froide.

Netlfix a annoncé qu’il n’y aurait pas de saison 2 pour Le jeu de la dame. Vu l’engouement suite à sa diffusion et la mobilisation des fans, j’espère qu’ils changeront d’avis. Il reste plusieurs points demeurant en suspens : qu’est devenu le père de Beth (issu d’une famille très riche) ? Pourquoi un agent du gouvernement américain demande à Beth de le tenir informer de la moindre tentative de contact hors du jeu que tenterait Vasily Borgov ? Quand le champion russe prend la main de la jeune fille, lui glisse-t-il quelque chose dedans ? Des questions qui restent sans réponse pour le moment.

 

En 3 mots : Courage, détermination & amitié.

Une belle histoire qui fait du bien pour ces fêtes de fin d’année ! Je vous invite donc à entrer dans le jeu de la dame et commencer la partie.

 

16 réflexions sur “Et si on parlait polar sur petit écran…. Saison 2, épisode 3 : Le jeu de la dame

  1. […] Ils en parlent aussi : Geek ta mère. Focalité. Toutsavoir sur les échecs. Séries de films. Les rêveries de Mademoiselle M. Matière à penser. Salles obscures. Sine. Blog 505. Phantasmagory. Chez Marnie. Watch buddy. My daily breath, Séries flix avis. Culture vsnews. Hauntya. Valvita. Mallys. Avis 2 femmes. Coquecigrues et ima-gi-nuages. Les dégustations littéraires. Les voyages de Ly. Patate des ténèbres, Au pays des cave trolls, Les chroniques de Milleca, D’Estelle à Simone, À livre ouvert, Bigreblog, L’envol des mots, Bon sud bon genre, La tentation culturelle, MediaShow, Smells like Chick Spirit, On se fait un ciné, Poésie de mon cœur, Claire (se) livre, Collectif polar […]

    Aimé par 1 personne

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s