Autres Mondes Tome 7 – Genèse, Maxime Chattam

Le livre : Autres Mondes Tome 7 – Genèse. Paru le 16 novembre 2016 chez Albin Michel. 22€50. (618 p.) ; 24 x 16 cm. Réédité en poche le 9 mai 2018 chez Le Livre de Poche n° 34943.8€90. (714 p.) ; 18 x 11 cm

4e de couv :

Autre-monde

Genèse

Traqués par l’empereur et par Entropia, Matt, Tobias, Ambre et les leurs doivent fuir et rallier des terres inconnues pour s’emparer du dernier Coeur de la Terre avant qu’il ne soit détruit.

Mais le monde souterrain qu’ils découvrent ne grouille pas seulement de dangers. Il recèle d’incroyables révélations.

La guerre est proche. Les sacrifices nécessaires.

L’ultime course-poursuite est déclarée. Autre-Monde s’achève et livre enfin tous ses secrets.

L’auteur :

Extrait :
La journée touchait à sa fin ; à la manière des Kloropanphylles, les Conteurs de vrai avaient développé la faculté de sentir les cycles du soleil à la surface et savaient lorsque le crépuscule approchait, quand bien même ils n’en avaient plus contemplé depuis très longtemps. Les Pans avaient passé tout l’après-midi à se reposer et à manger en compagnie de leurs chiens, qu’ils brossèrent et câlinèrent sous la rotonde non loin du bassin central. Cette pause leur permit de faire lentement redescendre la tension permanente qui les habitait depuis qu’ils étaient sous terre. Peu à peu, ils se détendirent, chaque minute n’étant plus consacrée à la vigilance ou à l’effort, leur esprit n’étant plus obsédé par la lutte contre l’épuisement ou la faim. À mesure qu’ils se relaxaient, tous ensemble, l’absence d’Orlandia se faisait sentir avec une cruauté croissante. Chen et Tania pleurèrent sans se cacher tandis que d’autres dissimulaient leur visage dans les poils de leur chien lorsque les sanglots survenaient. Ambre les consola un à un, et contre toute attente Torshan en fit autant. Il avait un temps d’avance sur eux et surtout besoin de se sentir utile.

La Kronik d’Eppe Fanny

Autres Mondes Tome 7 – Genèse  De Maxime Chattam

Editions Albin Michel

Pour les fidèles, comme moi, de la série « Autres Mondes », voici enfin le Tome 7 qui clôt cette saga épique et nous apporte les réponses à nos interrogations concernant Entropia

.Nous retrouvons les Pans des tomes précédents :Matt, Tobias l’ami de toujours, Ambre et le cœur de la Terre qui palpite intensément en elle, et les rescapés des aventures précédentes : Chen, Tania, Lily, Dorine et les Kloropanphylles. Ils sont traqués par l’Empereur et fuient en passant par des terres inconnues pour trouver le dernier cœur de la Terre avant qu’il ne soit détruit . Ambre sait qu’elle doit l’absorber, même si ses chances de survie lors de cette fusion sont quasi inexistantes. Voilà nos neuf ados avec leur équipage de chiens, Plume en tête, qui pour éviter leurs poursuivants, choisissent de passer par le Monde Souterrain et les dangers qu’il renferme. Un monde labyrinthique où la faim va se faire cruellement sentir. En tentant de contacter Newton et Lanz, via les télégrâmes, nos jeunes amis provoquent le courroux des Conteurs de Vrai, un des Clans de ce monde souterrain. Ils devront passer un jugement.

Heureusement qu’Ambre est là !Au sein de ce clan, ils découvrent « La Muse » et l’altération des membres de la communauté. Ils vont également découvrir ANONYMOUS, celui qui détient toutes les réponses au cataclysme survenu. Où lorsqu’une création humaine s’émancipe et comprend que pour sa survie elle doit éradiquer son créateur.

Des freins puissants sont en action, les Rêpboucks compliquent plus que jamais la communication avec les esprits. Communication pourtant indispensable pour que nos jeunes amis sortent vainqueurs de l’affrontement final.

Heureusement un Pan intrépide n’a pas quitté Neverland et veille de toutes ses forces, aidé par La Dame aux Chats. Mais le temps de tous est compté…L’énergie des scararmées qui circulent toujours en files sera elle aussi une aide bien venue. Les ennemis sont nombreux : le Buveur d’Innocence, les Rêpboucks, les Tourmenteurs, Ggl le maître d’Entropia, Colin qui cherche toujours à se venger de ses anciens amis…  Ainsi que l’espion qui fait partie de la bande et qu’ils doivent identifier. Les fidèles alliés encore vivants :Les longs Marcheurs, les Maturs, les pirates, les Kloropanphylles, Maylis, Zélie … Tous ces personnages attachants des aventures précédentes, arriveront-ils à les rejoindre à temps, avant que n’éclate la guerre finale contre Entropia, les abominations qui sortent de sa brume et les Cyniks ?

Ambre arrivera-t-elle à dompter l’énergie des Cœurs de la Terre absorbée, et qui attirent immanquablement, en plus de leurs poursuivants, les Elémentaires, voire pire, les Golems ?Qu’adviendra-t-il même si elle maîtrise cette puissance phénoménale ?L’assaut final a lieu.

L’avenir, pour les survivants, reste à bâtir. Mais le meilleur des guides les accompagne : l’espoir ! Ainsi s’achève l’histoire de L’Alliance des trois.

Merci Maxime pour cette histoire faite pour les jeunes mais qui a séduit un large public ayant su préserver sa part d’enfance.

Et comme vous le dites en conclusion de cette saga « Nos rêves fabriquent le monde ».

 

Autres extraits :
« Neuf adolescents et leurs chiens presque aussi grands s’entassaient dans un boyau étroit, écrasés les uns contre les autres tandis qu’un cyclone ravageait la plaine au-dessus d’eux. Un grondement impressionnant faisait trembler les parois et se détacher de nombreux fragments de terre en même temps que le chuintement de mille bouilloires en ébullition pénétrait par l’orifice qui leur avait permis à tous de sauter en bas. Le sol se mit à vibrer. Ils étaient au cœur de l’ouragan, le Golem était juste là. »
 
« Avant qu’ils ne se couchent, Dorine avait prodigué ses soins quotidiens à l’épaule de Torshan, puis s’était chargée de la cuisse de Tania, tous deux ayant été blessés pendant l’affrontement avec Morkovin et le Buveur d’Innocence. De son côté, Tobias ayant bénéficié très tôt de ses miracles, il était déjà complètement guéri. Pour la dent de travers de Chen, en revanche, elle n’y pouvait plus rien et cela le contrariait énormément. – Je ne suis plus aussi beau qu’avant, se plaignait-il à chaque fois. Lily eut une pensée pour Jahrim, le pirate qui leur avait sauvé la peau, et tous approuvèrent en regardant les étoiles. Veillerait-il sur eux depuis les cieux maintenant qu’il n’était plus de ce monde ? La Tempête n’avait pas seulement bouleversé la planète et leur existence, elle les avait remis en question jusque dans leurs convictions religieuses, lorsqu’ils en avaient. Comment croire en un Dieu et son paradis lorsque les trois quarts de l’humanité disparaissaient de la sorte, vaporisés en quelques heures à peine ? Abandonnés au milieu d’une nature devenue particulièrement hostile, les Pans ne pouvaient plus compter que sur eux-mêmes. Les hommes et les femmes qui s’étaient réfugiés dans les lieux de culte lors de cette terrible nuit avaient, pour la plupart, fusionné avec leur foi et se retrouvaient à présent enfermés dans un éther lointain dont leurs âmes étaient prisonnières, amnésiques. Au prix d’efforts importants, les Pans étaient parvenus à établir un contact avec eux, et ils se servaient de ces « télégrâmes » comme moyen de communication entre deux points éloignés. Mais il n’y avait rien de divin là-dedans. De telles circonstances amenaient forcément à douter. Ou au contraire renforçaient aveuglément les convictions de chacun. »

2 réflexions sur “Autres Mondes Tome 7 – Genèse, Maxime Chattam

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s