Le top 10 d’Alex, ses 10 coups de cœur 2020

Le top 10 des Flingueuses et vous, saison 3

 

Le Top 10 des Flingueuses et des indics

Le Top 10 d’Alexandra, ses 10 coups de cœur 2020

Bonjour Gé,

Isabelle Villain m’a rappelé qu’on devait te partager notre top 10 de nos lectures polar pour cette année.

Je te mets la liste de mes 10 (très dur de se limiter à 10!!)

mon top 10 polar 2020

1: La haine dans les yeux. Par David le Bars.

Pas une fiction mais le livre qui m’a le plus marquée cette année. Un livre fort sur l’état de la police aujourd’hui. Écrit sans concession par un commissaire.

Avec la collaboration de Frédéric Ploquin

La haine dans les yeux

Ce livre n’est pas un énième livre sur la police. Page après page, la stupéfaction nous saisit. Ce que nous pensions devenu ordinaire, « la haine du flic », se révèle bien plus grave. L’expression d’un malaise alarmant de notre société.

Au-delà de cette rue qui gronde, qui attaque, des cités aux gilets jaunes en passant par le terrorisme, David Le Bars n’occulte aucune responsabilité. Que ce soit celle de la classe politique, qui a contribué à faire de nos forces de l’ordre des boucs émissaires. Pire, à les mettre en danger. Que ce soit celle de certaines organisations syndicales, qui ne sont pas étrangères à cette haine.

Le temps est venu de dire la vérité. Nous avons le droit de savoir.

 

 

2: Fondamentalement détestable. Par Fabrice Causapé.

Un roman noir autoédité à la plume impeccable, au style noir et ciselé. Un personnage qu’on adore détester et qui nous dérange parce qu’il dit tout haut ce que certains n’osent pas s’avouer.

 

Vous ne me connaissez pas ? Rien d’étonnant à cela. Je suis Vincent Cazaux. Jusqu’ici, j’étais transparent. Le genre de personnes que l’on croise sans les voir.

Pourtant tout a changé à la suite d’une agression gratuite qui a bouleversé mon appréhension de ce monde misérable et mon existence de lâche.

La nuit, tandis que vous cuvez votre journée en toute quiétude au fond de votre lit, moi, j’erre dans la ville endormie. 

Voici mes confessions. Qui osera me suivre sur le chemin de mes crimes ? Qui pour me stopper ?

 

 

 

 

3: Le baiser de l’ogre par Elsa Roch.

J’ai eu un coup de foudre littéraire pour cette auteure. Sa plume est magnifique et ses personnages sont puissants, humains…

 

Ce flic n’affronte pas seulement le mal. Il combat les ogres.

Paris, en pleine nuit. Amaury Marsac, chef de groupe à la Criminelle, découvre dans le hall d’un immeuble sa plus jeune équipière, Lise Brugguer, gisant entre la vie et la mort. Près d’elle, un cadavre d’homme à la tête explosée, mais pas d’arme.

Avant de sombrer dans l’inconscience, Brugguer lui révèle qu’elle a une fille de trois ans, qui est peut-être en danger, et que lui, Marsac, doit veiller sur elle.

Marsac est stupéfait d’apprendre l’existence de cette enfant. Et quand il la rencontre, petite fille muette aussi mystérieuse qu’attachante, la protéger devient son obsession.

Mais pourquoi Brugguer était-elle dans ce hall ?
Quelles étalent ses relations avec la victime, vermine criblée de dettes ? Et qui pourrait en vouloir à cette petite fille ?

Marsac va devoir démêler les faux-semblants et déterrer les secrets du passé de son équipière pour percer la vérité. Et vaincre l’Ogre…

 

4: Oublier nos promesses par Elsa Roch.

Encore elle. Encore plus fort que le baiser de l’ogre. J’ai aimé autant le roman policier que la psychologie autour des personnages.

 

Oublier nos promesses

Emma Loury vient d’être découverte, sauvagement assassinée, dans son appartement du IVe arrondissement. Excellente journaliste, elle défendait des causes perdues et dangereuses. La raison de sa mort est peut-être là. Le compagnon de la jeune femme, Jérôme Pieaud, un militaire revenu d’Afghanistan, s’est enfui. Pour le commissaire Marsac, le coupable idéal. Mais Jérôme, plongé dans un syndrome de stress post-traumatique, flirte avec la folie. Emma était son dernier lien avec ce monde qu’il ne comprend plus. Il veut retrouver l’assassin et le massacrer.

Une double chasse à l’homme s’engage dans un Paris insoupçonné, en proie aux trafiquants. Jérôme combat le mal par le mal, Marsac par la loi. Qui retrouvera le meurtrier d’Emma ?

 

5: Les Ténèbres d’Orcus par K. Bellatrix.

Un roman autoédité qui nous emmène dans la campagne Bourguignonne où la mort d’un homme va faire ressortir les vieux secrets enfouis. Et si tout le village était coupable ? Un duo de gendarmes que tout oppose mais inséparables, une écriture impeccable où le paysage est un personnage à part entière qui plonge le lecteur dans une ambiance bien sombre.

 

Rillon-en-Montagne est un village tranquille et isolé du Morvan. Chacun y mène une vie paisible, en apparence. 

Mais certains habitants protègent un vieux secret. 

Dans la forêt communale, le corps d’un homme décapité est découvert. Sylvain Chevrillon et son adjoint, gendarmes à la section de recherche de Dijon, mènent l’enquête. 

Chevrillon décide de s’immerger dans la vie des villageois, où chacun garde un œil sur son voisin. Il investit l’univers des chasseurs afin de mieux cerner la personnalité des suspects. Il découvre un monde à l’opposé de ses principes de vie, inhospitalier, secret, n’acceptant pas l’intrusion de cet enquêteur orgueilleux aux idées préconçues.

 

6: Le sang de l’Hydre par Marc Laine.

Un thriller impeccable, une violence insoutenable mais maitrisée et jamais dans la surenchère. On suit ce groupe de gendarmes tout au long de ce page turner jusqu’au twist du milieu qui en choquera plus d’un mais qui relance complètement l’intrigue

 

Le sang de l’hydre

Ancienne élève de l’école d’officiers militaires de Saint-Cyr, Emma Duhaut a choisi la gendarmerie par vocation. Résoudre des crimes atroces est devenu sa drogue quotidienne. Lorsqu’elle est appelée sur une nouvelle enquête, un souvenir la frappe : le capitaine de l’armée de terre dont le cadavre est dévoré par de l’acide était de sa promo. Malgré ses efforts l’enquête piétine et les victimes se multiplient. Leur étrange point commun : ils sont tous passés par Saint-Cyr.

Confrontée à des meurtres violents et à un tueur insaisissable qui se rapproche d’elle, Emma se lance dans un combat acharné et personnel contre cette hydre du mal. Réussira-t-elle à faire couler le sang de l’hydre ?

Un thriller puissant et efficace : qui sortira vainqueur de l’affrontement entre Emma, gendarme, et un mystérieux tueur à l’acide ?

 

7: Mauvais genre par Isabelle Villain.

Un polar remarquable. Une intrigue parfaitement menée. Des personnages solides et crédibles. Le thème sous-jacent, que l’on devine lorsque l’on découvre l’identité du mort et son passé, est traité avec beaucoup de justesse.

 

Hugo Nicollini est un garçon différent des autres gamins de son âge. Un père brutal. Une maman protectrice. Un soir, il est témoin d’une dispute entre ses parents. Une de plus. Une de trop. Cette fois-ci, sa mère succombera sous la violence des coups.

Vingt-trois ans plus tard, l’équipe du commandant Rebecca de Lost enquête sur la mort d’une jeune femme, sauvagement poignardée dans son appartement. Pas d’effraction. Pas de vol. Pas de traces de défense. L’entourage de la victime est passé au crible, et l’histoire du petit Hugo va refaire surface bien malgré lui.

 

 

 

 

 

 

8: le fruit de mes entrailles. Par Cédric Cham.

Un polar qui bouscule et qui prend aux tripes tellement les personnages sont forts et puissants. Trois personnages qui vont se croiser, se télescoper, se battre pour leur combat même si la réussite de l’un sera la défaite des autres. On s’attache à eux, on les suit dans leur soif de vengeance.

Vrinks, fiché au grand banditisme, finit de purger une longue peine en centre de détention quand on lui annonce brutalement que le corps mutilé de sa fille Manon a été retrouvé dans un fleuve. Fou de rage, il ne pense plus qu’à s’évader pour la venger…

Amia, jeune femme d’une vingtaine d’années, prisonnière d’un sordide réseau de prostitution, réalise soudainement qu’elle va être mère ! C’est peut-être le signal qu’elle espérait pour trouver la force de fuir les griffes de ses bourreaux.

La capitaine Alice Krieg, en charge du dossier Vrinks, est une flic pugnace de la brigade de recherche des fugitifs. Elle, a grandi sans père, en a toujours souffert et plus encore aujourd’hui quand elle découvre sa cruelle maladie…

Le hasard va tous les faire se télescoper au cours d’une longue cavale infernale et sanglante.

À la vie, à l’amour, à la mort, au destin…

 

 

9: Du soleil vers l’enfer par Eric Oliva.

Une enquête haletante par un groupe d’enquêteurs des stups de Nice. La descente aux enfers d’une victime, un engrenage sans fin. Une enquête maitrisée et au rythme qui ne ralentit jamais.

 

Du soleil vers l’enfer

Les morsures de la vie sont parfois cruelles. Elle était devenue sa chose, son jouet.

Sous le soleil de la Côte d’Azur, Emma avait tout pour être heureuse. Jusqu’au jour où la mort accidentelle de son mari, peu de temps avant la perte de son emploi va lentement la plonger dans le bain de la précarité. Pour subvenir aux besoins de ses enfants, Emma va faire les mauvais choix qui vont l’entraîner vers les mauvaises rencontres. Décisions que l’on croit salvatrices, mais qui sont parfois lourdes de conséquences.

Commencera alors sa longue descente aux enfers…

À Nice, les enquêteurs de la police judiciaire vont se lancer dans une chasse à l’homme pour tenter de la sauver.

 

10: Vis ma vie de flic par Juliette Alpha.

Encore un témoignage. Juliette est en police secours lorsqu’elle écrit ce livre. Elle nous livre son quotidien, sans tabou, sans filtre. Elle dresse là aussi un constat lucide sur sa profession mais sans jamais cacher son amour pour son uniforme.

 

Vis ma vie de flic : Une femme dans la police

1er décembre 2018. Juliette, jeune gardienne de la paix parisienne, est confrontée à l’ultraviolence pendant le mouvement des gilets jaunes. Sur les réseaux sociaux, son récit de cette journée bouleverse des centaines de milliers de lecteurs et suscite d’autant plus d’émotion et d’étonnement qu’il rompt le silence traditionnellement imposé aux policiers.

Elle décide alors de raconter son parcours, sa formation, son quotidien, son ressenti et son engagement d’agent de Police Secours, ces femmes et ces hommes à tout faire de la police. En nous proposant de partager sa « vie de flic », de missions diverses en interpellations, de « flag’ » en « courette », elle nous plonge au coeur d’une institution très exposée mais au fond mal connue : la police nationale.

Le témoignage sincère, lucide et passionné d’une femme de terrain.

 

10 réflexions sur “Le top 10 d’Alex, ses 10 coups de cœur 2020

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s