Le top 10 de nos lecteurs #1 , « les coups de coeur » de Nath épisode 1

Le top 10 de nos lecteurs #1 ,

« les coups de coeur » de Nath épisode 1

Le top 10 de nos lecteurs #1 , « les coups de coeur » de Nath de Mes Lectures du Dimanche

 

Hello Dame Ge !

Voici mon article Top 10 (j’en ai fait 2 : un top 10 découverte et un top 10 Boss, puisque tu avais l’air suffisamment conciliante pour me laisser déborder !

 

Cette année encore, sous l’impulsion de Geneviève, le blog « Collectif Polar » nous propose de participer au « Top 10 des Flingueuses et vous ». J’avais pris beaucoup de plaisir à y participer l’an dernier, et c’est donc avec entrain que je m’y recolle cette année ! Sauf que… je me suis plongée dans la liste de mes livres lus en 2020… Problème, je n’avais pas parcouru la moitié de ma liste que j’étais déjà en train d’exploser le compteur ! Mais Dame Geneviève est bonne joueuse, et elle m’a donc autorisée à déborder ! Je ferai donc deux tops ! Le premier concernera mes découvertes d’auteurs en 2020, qu’ils soient connus ou pas, il s’agit dans cette catégorie de plumes que j’ai personnellement découvertes en 2020. Il y aura ensuite la catégorie des boss, les incontournables du Noir qu’on ne présente plus et dont la plume m’emporte. Je précise encore qu’il s’agit bien de mes lectures 2020, et pas forcément de livres sortis en 2020 !

C’est parti pour mes 10 coups de cœur découverte

Catégorie Découverte


« Jeux de mains… » – Yves Laurent


Une découverte d’un auteur derrière lequel s’en cache en fait deux, des compatriotes, et adorables, avec ça ! Ils situent une action haletante à Bruxelles, en choisissant de mettre en scène une course contre la montre pour arrêter un grand malade, mais en saupoudrant l’action de cette touche belge particulièrement savoureuse qui transforme l’essai en réussite ! Le tome suivant a été enchaîné dans la foulée, et je ne peux que vous conseiller cette duologie bien de chez nous ! (enfin, de chez moi, pour le coups 😉).

(…) On est mis dans le bain directement, entrant dans les pensées d’un bon vieux cinglé, en stand-by depuis deux ans, qui reprend du service. Son taf consiste à dégommer des victimes le plus atrocement possible sans laisser la moindre trace, et donc la moindre chance, à Corduno et son équipe de le coincer. (…)

(Ma chronique complète ici)


Résumé: « Ce coup-ci n’était qu’un « essai » afin de m’assurer que je n’avais pas tout à fait perdu la main, mais, pour ma prochaine victime, je lui réserve une véritable petite œuvre d’art. Mon vieux Corduno, il va falloir te préparer à en baver grave. » Après deux années d’interruption, le tueur en série qui donnait des cauchemars au célèbre Inspecteur Principal David Corduno et à son équipe décide de refaire surface afin de poursuivre sa danse macabrement perverse. Le point commun de la sixième victime avec les précédentes ? Une nouvelle phalange emportée, mais à la main gauche, cette fois. Le sang-froid de Corduno va être mis à rude épreuve au cours de cette enquête bruxelloise ponctuée de traits d’humour et de bains de sang. Mais pourquoi le meurtrier semble-t-il si bien connaître son traqueur ?
Les auteurs:
Yves, qui voue un amour inébranlable à la littérature depuis toujours, s’est d’abord passionné de lecture avant de se mettre à l’écriture. Habitué des changements radicaux tant au niveau personnel que professionnel, il travaille aujourd’hui dans une maison de repos, après s’être remis d’un burnout. Voyant en l’écriture une véritable méthode thérapeutique, il entend également en profiter pour surprendre les lecteurs.
Laurent, qui s’exprime depuis sa plus tendre enfance à travers ses écrits, n’a été attiré par la lecture que vers la fin de son adolescence. Son histoire de vie pourtant très difficile n’est jamais parvenue à entacher son éternel optimisme. Aujourd’hui papa d’une fille qui fait sa plus grande fierté, il lui consacre tout son temps en-dehors de son travail d’entrepreneur indépendant et de l’écriture.
Avec Jeux de mains… Yves et Laurent signent leur tout premier roman policier, co-écrit et publié en collaboration avec les lecteurs grâce à la méthode Esfera, Imaginons ensemble. La suite des aventures de David Corduno et de sa brigade est déjà en cours d’écriture.

 

« Grand Froid » – Cyril Carrère


Grand froid

Avec ce titre pour commencer, et « Le quatrième rassemblement » plus tard dans l’année, j’ai découvert une plume efficace et addictive qui se cache derrière un écrivain au grand cœur ! Avec une intrigue complexe et mais crédible, les 2 fois, Cyril Carrère est assurément un nom sur lequel il va falloir dorénavant compter !

À la recherche d’un thriller dynamique et efficace ? J’ai ce qu’il vous faut ! Suivez les petits cailloux semés par Cyril Carrère qui vous emmèneront là où vous ne l’auriez probablement jamais suivi volontairement… (…)

(Ma chronique complète ici)

Résumé
LES SECRETS NE MEURENT JAMAIS
La vie de Lucas a basculé en une seconde : sa mère, une
brillante avocate nantaise, a été retrouvée morte dans un parking souterrain.
Si la police conclut à un suicide, Lucas n’y a jamais cru.
Convaincu de son assassinat, il se lance dans une enquête qui va le percuter avec une violence inouïe. Pour Lucas, l’heure est venue d’entrouvrir la porte du passé de sa mère… Au risque de voir l’insoupçonnable s’en échapper.
La vérité est proche. Si proche. Bien plus terrible et dangereuse que tout ce que Lucas imagine…
Inspirée de faits réels, portée par une atmosphère glaçante et des rebondissements en série, cette révélation des lecteurs 2019 vous plonge, au fil des chapitres, dans un nouveau classique du genre.

 

« Nuuk » – Mo Malø

Cette année, j’ai découvert la trilogie de Mo Malø, et si j’ai connu un démarrage lent, mon addiction s’est confirmée au fil des lectures pour se terminer en apothéose avec ce tome 3, Nuuk, que j’ai vraiment dévoré !

(…) Avec ce troisième roman, Mo Malø signe une nouvelle fois un thriller parfaitement prenant tout en continuant son exploration du Groenland, instructive et immersive ! Voyager, apprendre, trembler, sourire… Autant de choses qui, lorsqu’elles accompagnent ma lecture, sont les garantes d’un excellent roman !

(Ma chronique complète ici)

Résume Babelio :
Saluée par de nombreux festivals et prix littéraires, traduite dans plusieurs langues, la série des enquêtes de Qaanaaq Adriensen fascine et surprend. Une poursuite hallucinante contre le mal et contre soi-même.

Dans les villages du Groenland, une étrange épidémie de suicides touche les jeunes gens. La misère sociale et la rudesse climatique n’expliquent pas tout.
Après un long passage à vide, la hiérarchie de Qaanaaq Adriensen l’a autorisé à reprendre son poste de chef de la police de Nuuk, la capitale du pays. Mais sous deux conditions : être suivi par une thérapeute et renoncer aux expéditions sanglantes qui ont fait sa réputation. Hélas, ses démons le reprennent vite, au grand dam de son adjoint inuit, Apputiku Kalakek.
Qaanaaq découvre que les différentes morts sont liées par les traces du passage d’un mystérieux chamane chez plusieurs victimes. Et partout où se rend le policier, lui sont livrées, colis après colis, les pièces d’un puzzle macabre. Paranoïaque, disent-ils ? Qaanaaq veut prouver à tous que ses failles n’ont pas atteint ce qu’il a de meilleur en lui : son instinct de chasseur.

Mo Malø est l’auteur de nombreux ouvrages sous d’autres identités. Il vit en France. Nuuk est la nouvelle enquête de l’inspecteur Qaanaaq Adriensen. Sa série a été finaliste des Prix du meilleur polar des lecteurs de Points, du prestigieux prix Michel Lebrun et a reçu le prix Découverte du festival des Mines noires ( Diskø). Tous les ouvrages de la série peuvent se lire indépendamment les uns des autres.

 

« L’Art du Meurtre » – Chrystel Duchamp

Une très belle découverte que la plume de Chrystel Duchamp, nom que je vous invite à retenir, car dans les prochaines semaines, la sortie de son nouveau roman « Le sang des Belasko » va faire parler d’elle ! C’est mon petit doigt qui me l’a dit ! (A moins que je n’en sois simplement persuadée pour avoir eu le privilège de le lire avant sa sortie… Je vous en dit plus très bientôt !)

(…) Un condensé d’espièglerie et d’action, sur fond d’oeuvre d’art des plus déjantées, c’est la recette magique de ce thriller dont bien d’autres avant moi vous ont chanté les louanges ! (…)

(Ma chronique complète ici)

Résume Babelio :
Quatre victimes. Et aucun coupable.
Des relations amoureuses sans lendemain. Une mère possessive et intrusive. Des nuits entières à errer. La vie d’Audrey, 34 ans, pourrait se résumer à une succession d’échecs. Seul son métier de lieutenant à la PJ lui permet de garder la tête hors de l’eau.
En ce jour caniculaire de juillet, Audrey et son équipe sont appelés sur une scène de crime. Le corps de Franck Tardy, avocat à la retraite, est retrouvé dans son luxueux appartement du XVIe arrondissement. Son corps a été torturé, mutilé, partiellement écorché, puis mis en scène sur une table dressée pour un banquet. Pour compléter cette vanité, un crâne humain lui fait face : celui de sa défunte épouse, dont la tombe a été profanée quelques jours auparavant.
Audrey et son équipe découvrent rapidement que l’homme est un habitué des clubs sadomasochistes parisiens et que, richissime, il a dépensé sa fortune en achetant des œuvres d’art. Au point de finir ruiné.
Quand un deuxième meurtre est commis dans des conditions similaires, Audrey sait qu’elle fait face à un psychopathe. À elle de plonger dans les milieux interlopes parisiens, des maisons de vente aux clubs SM, pour débusquer ce tueur, dont les méthodes extrêmes n’ont d’égale que son appétit meurtrier.

 

« Survivre » – Vincent Hauuy


survivre

Une lecture entamée après des semaines de tergiversations qui se termine en coup de cœur !

(…) « Survivre » nous propulse en 2035. Apparemment, les quinze ans qui nous séparent de l’action n’ont pas suffi à remettre en place les idées des hommes qui continuent de foncer tête baissée vers leur propre extermination à coup d’égoïsme… (…)

(Ma chronique complète ici)

Résume Babelio :

2035 La Terre est en sursis : les catastrophes climatiques se multiplient, les sociétés sont en ébullition et les réserves d’eau potable se raréfient. Le survivalisme prend de l’ampleur. Survivre devient à la fois un défi et une obsession. C’est aussi le thème et le nom du grand jeu télévisé que lance le milliardaire Alejandro Perez, magnat des intelligences artificielles.

Dans l’énorme complexe construit ad hoc dans l’Idaho, le lancement de Survivre s’annonce spectaculaire. Mais lorsqu’un agent de la DGSE infiltré dans l’organisation de Perez disparaît, son frère, l’ex-journaliste Florian Starck, se décide à intégrer l’émission. Et découvre un envers du décor aussi mystérieux que terrifiant. Car la promesse d’un grand divertissement dissimule un objectif beaucoup plus sombre. Dès la première épreuve, le compte à rebours commence. Pour les candidats. Pour Florian Starck. Et pour nous tous.

 

« La parole du Chacal » – Clarence Pitz


La parole du chacal

L’efficacité de l’écriture belge frappe une nouvelle fois ! Loin de moi l’idée de succomber au chauvinisme, mais il faut avouer que nos petits belges se défendent pas mal et méritent une belle place au soleil sur la plage polar !

(…) La parole du Chacal est un condensé de différences et de dépaysement, et l’auteur nous immerge dans un bain de culture certes effrayant mais qui nous transporte totalement. La peur, la faim, l’incompréhension, la curiosité, autant d’approches qui vont rythmer le quotidien de nos touristes égarés dans une épopée africaine pleine d’émotion. (…)

(Ma chronique complète ici)

Résume Babelio :
« Partez à la découverte du Mali ! Rencontrez son célèbre peuple, les Dogons, et partagez leur vie durant trois semaines ! Célébrez avec eux le fameux Sigui, fête religieuse qui n’a lieu que tous les soixante ans ! Profitez d’un voyage unique et exclusif en petit groupe. Inscrivez-vous dès maintenant, les places sont limitées. Dogons 2027, l’expérience d’une vie. »Claire aurait dû suivre son intuition et renoncer à ce voyage. L’ombre fantomatique qu’elle a aperçue au milieu des tombes dogons dans un documentaire ne présageait rien de bon. Surtout qu’Armand, guide charismatique et anthropologue renommé, était resté curieusement évasif lorsqu’elle lui avait posé des questions sur ces caveaux. Armand dont le coup de volant a plongé leur camionnette dans un marigot. Tout ça pour éviter un foutu chacal ! Le village dans lequel ils ont échoué après cet accident est peuplé d’habitants craintifs et entouré d’une nature hostile. Un village isolé et désuet où le temps semble s’être arrêté. Un véritable tombeau à ciel ouvert dont il est impossible de sortir. Dire qu’elle a entraîné Sacha, son fils de dix ans, dans cet enfer? Et que, chaque nuit, un mystérieux visiteur vient déposer d’étranges objets près du garçon.À PROPOS DE L’AUTEURClarence Pitz est une auteure belge qui partage sa vie entre Bruxelles, la Savoie et la Touraine. Professeure d’Histoire de l’Art et d’Anthropologie, dévoreuse insatiable de thrillers et passionnée de voyages, elle se lance dans l’écriture en 2017 et entame une série de romans où elle mêle culture et suspense. La parole du chacal a fait partie des finalistes du concours VSD-RTL du meilleur thriller 2018.

 

« Trouble passager » – David Coulon

Au hasard d’une rencontre dans un salon (vous savez, le truc qu’on faisait avant, où on rencontrait des auteurs, toussa toussa…), j’ai échangé avec un auteur sympathique dont le résumé du livre avait titillé ma curiosité… Il s’en est suivi une lecture bluffante que je conseille vivement !

(…) Je ne vais pas m’étaler, ce n’est pas nécessaire, vous n’avez besoin de savoir qu’une seule chose : ce roman, c’est un uppercut en plein estomac, du genre qui t’empêche de respirer et te laisse un bon moment sur le carreau ! Une réussite ultime et dérangeante… Un putain de coup de cœur !

(Ma chronique complète ici)

Résume Babelio :
Le monde se divise en deux catégories : bourreau et victime. Tu es l’un et l’autre, l’un puis l’autre.

Rémi Hutchinson est écrivain, un livre qui a plus ou moins bien marché, depuis il tente d’écrire LE best-seller.
Pas facile lorsque l’on se remet de la disparition de sa fille…
Il met le doigt dans un engrenage et tombe dans un piège. Il est séquestré par une gamine victime d’un pédophile, et devenue bourreau. Bourreau qui l’accuse.
Pourquoi lui ? Pourquoi le prendre pour un tel monstre ?
Rémi est absorbé dans une spirale infernale, arrivera-t-il à s’en sortir ?

 

« Les Limbes » – Olivier Bal

J’ai découvert l’auteur avec ce titre que j’ai adoré ! Durant l’année, j’ai enchaîné sur la suite de l’histoire, puis j’ai lu « l’affaire Clara Miller », totalement différent mais non moins addictif ! C’est donc clairement une excellente idée que de se perdre dans les yeux de l’auteur dans les limbes !

(…) Le cerveau humain reste un territoire dont nombre de recoins restent encore inexplorés, et la direction qu’à prise Olivier Bal mêle habilement science, psychisme, légendes, religions, complots… L’action qui se déroule dans cette base secrète donne au récit une étouffante ambiance de huit-clos qui se prête parfaitement au final glaçant (…)

(Ma chronique complète ici)

Résume Babelio :
Un thriller vertigineux, haletant et angoissant !
Vietnam, 1970. James Hawkins est une jeune recrue. Durant un assaut, il prend une balle dans la tête et croit mourir. Après un mois de coma, et tandis qu’il essaie de se rétablir dans un hôpital de Saigon, il découvre que quelque chose s’est éveillé en lui. Ses nuits deviennent des épreuves, son sommeil et ses rêves ne lui appartiennent plus. Désormais, lorsqu’il dort, il visite les songes des autres… Seuls les médicaments l’empêchent de rêver. Un an plus tard, un ancien frère d’armes, Nate Irving, vient frapper à sa porte. Il est venu le chercher pour participer à un projet secret sous la supervision de la CIA : Les Limbes. Direction une base perdue au fin fond de l’Alaska où James, accompagné d’autres individus dotés des mêmes capacités, va commencer à maîtriser ses aptitudes. Il découvrira ainsi qu’il peut non seulement explorer les rêves d’inconnus mais surtout en prendre le contrôle et les modifier. Mais certaines portes devraient rester fermées à jamais…

 » Nous sommes des pionniers, des aventuriers d’un genre nouveau. Le rêve, c’est la dernière frontière. L’homme a conquis la mer, la terre, l’espace… et maintenant, enfin, il conquiert son propre esprit. Il lui aura fallu des milliers d’années pour comprendre que les plus grands mystères ne se cachaient pas dans les profondeurs des océans, ou aux confins de l’univers mais bien au cœur de son être. « 

 

« L’emprise des sens » – Sacha Erbel


L’emprise des sens

A l’image de sa dynamique et pétillante auteur, ce titre est une bouffée de fraîcheur à la sauce thriller…

(…) L’écriture de Sacha Erbel est dynamique et légère, et malgré un sujet plutôt dramatique (il s’agit quand même de meurtres rituels bien sanglants), le récit n’est jamais lourd ! En guise de cerise sur le gâteau, la promenade dans la Nouvelle-Orléans est enchanteresse et on ressent l’amour de l’auteur pour l’endroit. La recette de Sacha Erbel est simple et aromatisée à la mode Cajun. Un thriller sans prise de tête qui se savoure comme un bon petit plat épicé aromatisé à l’humour et à la tendresse. (…)

(Ma chronique complète ici)

Résume Babelio :
L’Emprise des sens est un thriller indispensable pour tous les amateurs du genre ! Lorsque Talia, en pleine désillusion sentimentale, s’envole pour des vacances de rêve à la Nouvelle-Orléans, elle est loin de s’imaginer que son destin l’y attend. Dès le lendemain, elle se retrouve mêlée à un crime, exécuté selon un rituel macabre et violent. Rites vaudous ou crimes en série, la frontière entre les deux semble floue pour Louis Lafontaine, policier chargé de l’enquête, lui-même confronté à des troubles obsessionnels. Avec sa coéquipière il est prêt à tout pour remonter à la source de l’horreur. Face à l’emprise du mal, Talia saura-t-elle affronter ses démons et le don terrifiant qui lui est révélé ? Le soutien d’Azaia, prêtresse excentrique et l’amour de Basile seront-ils suffisants pour l’y aider ? Dans la chaleur mordante de ce voyage en pays cajun, les esprits tourmentés se révèlent, les traumatismes refont surface et les peurs inavouables s’entrechoquent jusqu’à la révélation finale.

 

 

« L’ombre de la menace » – Rachel Caine


Totale découverte pour moi que cette auteure (qui et malheureusement décédée il y a quelques semaines), ce titre a largement mérité sa place dans ce top, m’emmenant loin dans une intrigue très réussie dont j’ai hâte de reprendre le chemin, grâce à sa suite qui m’attend dans ma PAL !

(…) Une seule certitude : ne faire confiance à personne ! Et la paranoïa de l’héroïne gagne le lecteur qui soupçonne tout le monde, dans une lecture étouffante dont il n’a qu’une envie : s’extirper pour en connaître l’issue ! (…)

(Ma chronique complète ici)

Résume Babelio :
La vie sans histoire de Gina Royal et de ses deux enfants vole en éclats lorsque la police découvre un corps sans vie pendu dans le garage familial – qui a servi pendant des années de boucherie humaine au mari de Gina, Melvin.
Ce dernier est emprisonné, Gina est acquittée. Mais l’opinion publique reste persuadée qu’elle était au courant et qu’elle participait elle- même à ces
meurtres.
Gina est alors victime de harcèlements, d’insultes et de menaces, si bien qu’elle et ses deux enfants sont sans cesse obligés de fuir et de changer d’identité.
En arrivant à Stillhouse Lake, la vie semble enfin leur sourire pour la première fois depuis longtemps. Personne ne les reconnaît. Mais deux nouveaux meurtres ont lieu, qui rappellent étrangement le modus operandi de Melvin…

 

 

Voilà pour ce premier TOP 10 de Nath, l’épisode 2 « Les Boss » sera en ligne après demain sur Collectif Polar.

Alors à très vite

11 réflexions sur “Le top 10 de nos lecteurs #1 , « les coups de coeur » de Nath épisode 1

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s