Restons groupé-e-s : l’ITW d’une Administratrice de groupe Facebook 8 : Sylvie Kowalski des Plumes Noires

Restons groupé-e-s : l’ITW d’une Administratrice de groupe Facebook 8 :

Sylvie Kowalski des Plumes Noires

 

ITW Administratrice groupe FB

Sylvie le Polardeuse du groupe Les Plumes Noires

 

1ère Partie

Ge : Bonjour, es-tu prêt(e) à être soumise à la question ?

Heu oui (tremblements…)

Ge : alors ici on va, je vais essayer de comprendre comment on en arrive à créer un groupe Facebook et comment on anime celui-ci.

Mais avant cela je sais mes lecteurs et lectrices sont curieux. 

Alors, peux-tu te présenter ? je veux tout savoir, ta scolarité, ton parcours pro, ton âge, oui je le demande même aux dames ! Surtout quand elles aiment le noir !

Je suis née en 1960. Scolarité peu passionnante cap de sténodactylographe en 1978,  je tapais 120 mots/minutes à la machine et il m’arrive encore d’écrire en sténo quand je ne veux pas que l’on me lise. Après avoir passé un entretien et traduit en sténo  la dictée de Saint Exupéry -je crois- j’ai été embauchée à EDF comme secrétaire. Puis j’ai intégré l’Agence clientèle EDF-GDF  avec mon timbre de voix particulier «EDF-GDF bonjour»  des années très formatrices au téléphone et beaucoup de bons moments. Puis plus attirée vers le Gaz, je me suis retrouvée avec le n° Azur GDF à gérer je faisais appel à mes collègues et ai gravit les échelons jusqu’à être commerciale. Mes collègues m’avaient surnommé la Gazinière. Ah mes Gaziers!..J’ai  saisi l’opportunité de terminer ma carrière en 2016 je suis donc retraitée.

Je m’occupe du groupe Les Plumes Noires sur F B et je suis présidente d’une assoc dans mon village ce qui me permet de faire le salon du polar tous les deux ans en alternance avec un salon du livre lecture blanche. Je marche avec ma chienne, pratique du yoga deux fois par semaine plus du djembé et je cuisine pour ma famille. Voilà vous savez tout !

Ge : Dis-moi: Quelle place avait la lecture dans ton milieu familial?

Enormément des livres pour les anniversaires, les noëls, piquer les livres bibliothèque verte de mon frère. Lire aux toilettes dans notre famille les toilettes sont toutes pourvues d’un coin lecture. Les enfants lisent les BD à cet endroit ! Notre cabinet de lecture. La lecture était l’évasion la plus simple et la moins coûteuse. Ensuite lecture dans les transports et toujours le soir, les vacances, en voiture….

Ge : Comment abordait-on le livre chez toi ? Un livre lu et aimé, passait de suite de main en main.

Ge : Veux-tu bien me montrer ta/tes bibliothéque (s) :

Et m’expliquer comment elles fonctionnent, comment elles sont rangées ?

J’en ai deux la première est dans ma chambre avec des souvenirs perso mes Stephen King et mes premiers polars. La seconde est au 1er étage et en cours de modification. Les livres anciens sont partis à la campagne (ou donnés) faute de place. Il ne reste quasiment que du noir. Mes livres sont rangés par auteur et par ordre de lecture et il y a deux étages réservés aux auteurs qui m’ont fait l’honneur de venir aux salons que j’organise.

Ge : Et le livre et la lecture pour toi c’est quoi?

La lecture me transporte hors du temps, je peux m’immerger dans l’histoire quand je lis je suis dans ma bulle. Ma lecture est cinématographique je vois  les images…..

Plus jeune j’avais parfois du mal à reprendre une lecture derrière une autre si le livre était intense en émotions.

Le livre est mon précieux encore plus depuis qu’il y a des messages dedans merci aux auteurs pour les dédicaces perso! La lecture comme la musique m’est essentielle. Je crois que cela fait 40 ans que le soir je lis à la lueur de la lampe pour ne pas embêter mon conjoint ! Mes journées sont bien remplies je ne lis pas autant que j’aimerais.

Ge : Es-tu papier ou numérique ?

Papier les garder, les prêter parfois, les re-regarder, se rendre compte que l’on relit un livre jour pour jour un an après …

Je reçois de plus en plus de SP en e-book donc je lis sur le portable pas top et la liseuse est pratique mais juste pour les vacances ou l’avion.

Ge : En parlant de bibliothèque, vas-tu ou es-tu allée en bibliothèque ?

Oui j’allais en bibliothèque. Ensuite je me suis abonnée à France Loisir j’y suis depuis 1978 c’était ma bibliothèque.

Ge : Si oui qui as-tu trouvé, que t’ont-elles apportées?

La diversité et la découverte, une mise en avant de livres que je n’aurais peu être pas acheté.

 

Ge : As-tu une librairie attitrée ? Une ou plusieurs d’abord. Une ou tu achètes tes bouquins ?

Oui une librairie pour les commandes ou sorties, j’y vais exprès. Pas de librairie proche de chez moi donc j’avoue je ne m’y rend pas souvent mais dès que je vais en ville par exemple à Auxerre ou Melun ou la grande à Brest hop j’y go.

Ge : Où achètes-tu principalement tes bouquins. (Ça peut-être dans différent lieu, par exemple, moi c’est dans ma librairie de quartier, dans les librairies où je vais voir des auteurs, des librairies que je visite en vacances. Et aussi énormément sur les festivals et les salons où je vais. Parfois même c’est dans ma bibliothèque quand je reçois des auteurs…mais là c’est une libraire qui vient vendre les bouquins à la biblio pour l’occasion)

Mes bouquins sont principalement achetés en salons, festivals, brocantes, librairies ou presse, dédicaces et france loisirs. Et je fais ma liste pour les cadeaux….

2ième Partie

Ge :  Bon passons aux choses sérieux, tu es toujours prête ?

hummm à fond !

Ge : Combien de livre lis-tu par semaine, par mois, par ans ?

Variable parfois deux ou trois par semaine parfois 0. Aucun rythme si ce n’est celui ou je me dois de lire les services de presse ou l’envoi d’un auteur découvert là c’est prioritaire. Ou encore pour mon salon j’ai lu tous les livres des participants un marathon idem pour un prix ; de plus je ne sais pas lire en diagonale. Je lis aussi en voiture je peux donc lire 2 ou 3 bouquins d’un coup en week-end. Par an je dirais 50 je ne tiens pas de compte.

Ge : Tiens-tu décompte précis de tes lectures ?

 Quelle horreur je ne suis plus au boulot, jamais de comptage j’ aime pas les chiffres !

Ge : As-tu une PAL ?

J’en ai 4 ! Une près de mon lit de 4 ou 5 livres. Les urgents, l’autre sur la commode et la 3eme plus importante dans mon bureau en haut. (par ordre d’achat). Et une toute petite à la campagne (au cas où je n’aurais rien à lire …haha) et un livre (un biopic) dans les toilettes.

Ge : Combien de livre dans ta PAL ?

70 80  je crois.

Ge : Pour toi c’est quoi ta PAL, quelles relations entretiens-tu avec elle ? Comment la vis-tu ?

Elle bouge, elle me fait peur, m’énerve si je n’ai pas lu certains livres alors que les auteurs en ont publiés entre temps et elle me fait aussi les yeux doux. Ceux qui sont en attente descendent, les lus sont pour les retours de lecture et les retours vont ds la biblio. Les livres en attente sont mis par date d’arrivée. Je choisis en fonction de l’auteur ou du titre dans les 10 premiers. J’évite de lire la 4ème de couv. il m’est arrivé de prendre un livre au hasard et de retrouver une histoire similaire à celle que je venais de lire….J’essaie de lire des auteurs différents ou inconnus.

Ge : Alors…. Et le polar dans tout ça ? Pourquoi tu en lis ? as-tu un rapport particulier avec le genre. (J’entends par polar tout ce qui a attrait aux littératures policières, du roman de procédure, au roman noir en passant par tous les types de thrillers…)

En fait quand j’ai commencé à lire dans les années 80 du Mary Higgins Clark, Grangé,  King, Lentéric  j’ai découvert le suspens et des émotions différentes par rapport à la lecture « blanche »…. Je ne pensais pas un jour que je serais dans une case lectrice de polar. J’aime aussi quand le polar a une touche de fantastique. Et l’univers du noir est vaste à explorer.

Ge : dis-nous, quels sont tes auteurs favoris ?

Il y en a beaucoup le premier étant le King même si parfois je n’adhère pas je reste fan. Manook et Norek ont été une découverte,  j’aime beaucoup l’univers de Dolores Redondo, de Sandrine Collette et certains auteurs moins connus pour leurs premiers livres en auto édité. Le soucis est quand j’aime je suis et reste fidèle.

 

Ge : Peux-tu nous parler de 5 livres qui t’auraient marqué ces dernières années

Dolorès Redondo avec De chair et d’os,

Ian Manook pour sa trilogie mongole,

Les larmes noires sur la terre de Sandrine Colette,

Ils étaient vingt et cent de Stanislas Pétrosky et

les derniers lus Animus de Jean-Baptiste Ferrero

et Tao de Olivier Patry.

Ge : Fréquentes-tu les festivals et autres salons…Si oui depuis quand ?

Oui quand je peux, je dirais depuis 5 ans environ.

Ge : Que t’apportent ces salons, ces rencontres ?

L’occasion d’échanger sur un livre lu ou à lire, la découverte d’auteur(e)s inconnu(e)s et le plaisir de retrouver les connus (enfin ceux que l’on peut approcher haha…). Ecouter les auteurs en table ronde est toujours intéressant, rencontrer des personnes qui partagent la même passion est comme retrouver des cousins éloignés lors d’un repas de famille, on se voit peu mais on se comprends.

3ième Partie

Ge : Nous voilà dans le dur, on va sans doute enfin comment pourquoi, et comment on en vient à créer un groupe facebook.

Alors dis-moi qu’est ce qui t’a poussée à créer un groupe FB ?

En fait Annie  Soyer avait repris un groupe de polar en sommeil.

Nous nous sommes croisés en salon et nous avons discuté un peu, ensuite elle m’a proposé de faire partie du groupe. Après cela a été comme une évidence d’être toutes les deux pour  gérer ce groupe.

Ge : Comment on choisi le nom de ce groupe ?

Le groupe existait sous un autre nom mais nous voulions notre identité. Nous avons fait voter les membres en proposant des noms. Les Plumes Noires ont gagnées! (c’était mon choix ouf!!).

Ge : Quel est le but de votre de votre groupe ?

Partager, rassembler autour du polar les amateurs du genre, qu’ils soient lecteurs, auteurs, éditeurs, blogueurs et tous les noms en  eurs…

Ge : Comment fonctionne « votre groupe »

Annie et moi gérons les demandes d’adhésion et les publications.  J’ai beaucoup d’idées à la seconde et Annie doit y répondre ou me temporiser nous sommes en cela très complémentaires. Nous souhaitons proposer des rubriques ou des itw différentes. Par ex pendant le confinement pas de lives vu qu’il y en avait déjà dans d’autres groupes. Nous avons une itw d’auteur en format très court 10 questions. Nous aimons aussi faire des focus à certaines dates comme la journée de la femme avec des femmes auteures du noir.

Ge : Quelles en sont les règles

Nous demandons une participation des membres par des retours de lecture, commentaires, likes, critiques du moment que cela est polar et cordial ! Nous ne validons plus les liens ou photos mis sans un mot ou un bonjour grrrr. Trop de posts balancés à la sauvage nous ont conduits à être intransigeantes. Les auteurs peuvent faire leur pub pour se faire connaître mais pas que….

Ge : Il y a souvent des concours ou des jeux proposés aux membres. Pourquoi ? Est-ce obligatoire ? Comment on les organise ?

Cela arrive mais pas souvent car d’autres le font. Les concours sont proposés si un auteur nous propose des livres.  Ou alors pour une occasion spéciale par ex pour fêter notre 2020ième membre en 2020.

Ge :  A votre avis : Quel est l’avenir pour les groupes dans l’avenir du livre ?

Je pense très sincèrement et à la suite des récents évènements (arrêt des salons) que les groupes sont un peu les « attachés de presse » des auteurs. Un exemple type ; Un jeune auteur  auto édité envoie son livre c’est une pépite, on partage, ça donne envie et au vu des  retours l’auteur fait son chemin.  Les auteurs sont conscients que les groupes sont importants mais ils aiment aussi le contact et découvrir de nouveaux lecteurs. Les groupes permettent à des personnes qui ne peuvent aller en salon de communiquer. Les groupes se sont mis aux lives avec les auteurs ce qui est accessible à tous ; derrière son ordi voir l’auteur et poser des questions c’est accessible et super ! Nous avons commencé avec quelques membres et nous avons fêter le 2020ième ! Donc les groupes ont de l’avenir !

Ge : Combien de temps consacres-tu au Groupe par jour ?

Mon mari dirait que je suis toujours fourré sur FB  je dirais 3/4H pour le suivi journalier et plus de mon tél pour les likes des publications des potes mais  si je bosse sur une rubrique je peux y passer presque la journée.

Ge : Que t’a-t-il apporté depuis sa création ?

Déjà ma rencontre avec mon âme sœur du polar mon amie Annie et un partage de ma passion.

Je m’ éclate à innover, chercher des idées pour faire vivre le groupe, nous essayons qu’il ne soit pas qu’une vitrine. Ce groupe virtuel permet de beaux échanges, de beaux contacts et concrétiser une relation virtuelle lors d’une rencontre en salon c’est wouah !! (j’ai  des noms..). Les messages de personnes qui nous suivent sont parfois très motivants.

Ge : Peux-tu partager une anecdote avec nous, un truc rien qu’à toi !

Un souvenir très fort avoir eu le monsieur du Polar Claude Mesplède au téléphone quand j’ai fait une publication sur les femmes auteures dans le polar pour la journée de la femme ( de plus il parlait avec difficulté). J’ai su et me suis rendue compte après de qui il était car je ne le connaissais pas. J’ai été très touchée de sa bienveillance. Il m’a d’ailleurs envoyé un message après. Du virtuel mais quel souvenir fort !

 Ge :   Ah oui ça c’est un bien beau souvenir, merci de le partager avec nous Dame Sylvie. Sinon…Dirais-tu que tes habitudes de lecture ont changé depuis que tu tiens les rênes des Plumes Noires

Oui forcément. Je m’ouvre plus. Je lis des livres de genre différent que ne j’aurais sans doute pas lu. Je ne me contente plus de lire,

je fais attention à l’écriture, au style je repère un passage pour mon retour de lecture ou je note, j’ai une attention que je n’avais pas en simple lectrice.

Les retours de lecture d’autres blogueurs m’ont aidé à progresser pour mes retours. Je travaille grave !

Ge : Vous gérer tout cela à deux ou a plusieurs, quels sont vos liens ? Pourquoi vous ? 

Nous sommes deux et souhaitons le rester. Nos liens sont je pense     sincères et solides. Chacune à son rôle s’il y a un soucis on se tél ou je tél pour prendre des nouvelles…… d’ailleurs Annie c’est souvent moi qui t’appelle hein…. et nous essayons de nous voir.

Ge : Parle-moi de ton ou tes « associé(es) » en quelques phrases ? Pourquoi elle, pourquoi eux ?

    Pourquoi nous parce que cela était écrit dans le grand livre du polar.

Annie est mon binôme elle est ce que je ne suis pas, ce qui fait que nous sommes complémentaires. Nous sommes quasiment toujours en concordance.

Ge : Dites-moi les filles quand on gère un groupe, on est beaucoup sollicitées ? On a beaucoup de propositions ? D’ailleurs quel genre de propositions ? Et les SP, comment on les gère

Je ne sais pas car chacune reçoit ses SP Annie je crois en a plus que moi !  Chacune à sa relation avec un auteur ou maison d’édition en fait on se le dit au tél mais nous n’avons pas de tableau pour un suivi pas de chiffres on peut aussi s’envoyer les e-book. Je n’ose pas trop demander pas aux auteurs j’attends le cadeau (hummm)… de ce fait  j’ai plus de SP de nouveaux auteurs. J’ai eu récemment un partenariat avec une maison d’édition et je suis jury pour un salon alors lecture à fond. Au vu de l’investissement heureusement que ce n’est pas régulier.

Ge : Pour terminer, y a-t-il d’autres questions que tu aurais aimé que je te pose sur le groupe ?

Et si oui, lesquelles, et peux-tu y répondre du coup !

Hum, peut être notre relation avec les auteurs ?

Je les lis, les découvre, j’aime ou j’aime pas le livre ou l’auteur mais je fais toujours un retour de lecture sincère et honnête. Et je suis parfois un peu sur ma faim quand nous partageons la parution d’un livre et que l’auteur ne like aucun partage ou ne remercie pas…

Ge : Sinon…rien à ajouter ?

 Au vu de mes réponses j’ai bien causé je pense j’vais me boire un rhum !

Ge : Tu es certaine que c’est ton dernier mot ?

Gloup’s

Ge : Alors un petit coup de gueule. ET Un gros coup de cœur… ? (mais pas des livre, hein !)

Le petit coup de gueule serait pour les personnes qui demandent à intégrer le groupe mais qui ne likent pas ou ne publient jamais qu’ils soient auteurs ou lecteurs. Je préférerais que nous soyons moins mais plus actifs ! Si vous m’entendez…..

Le Coup de cœur c’est l’inverse il est pour les z’auteurs  et lecteurs qui ont du coeur et surtout pour toutes les personnes qui nous suivent, nous encouragent commentent et font que l’on ne lâche pas notre groupe. Et pour mon Annie qui a un cœur…..

 Ge : Et puisque nous sommes sur un blog parlant surtout polar…Que pense-tu de l’évolution du roman noir-policier et thrillers en ce moment ?

Malgré les infos anxiogènes, les histoires à suspenses ou mortifères ont la cote Parfois mon mari me dit « t’en as pas marre de de lire çà !!! » Je me pose la question pourquoi de pas lire des feel-good ??? Le polar à la cote il suffit de regarder les séries proposées à la télé. Dans l’ itw les 10 Si je demande aux auteurs  « Si vous pouviez proposer le « Goncourt » du polar ? Pas de consécration à grande échelle hormis celui du Quai des Orfèvres. Je constate que de plus en plus les auteurs de polars sont invités dans des émissions télé ou radios cela signifie forcément quelque chose.

Ge :  Merci à toi pour ces petites confidences, et à très vite sur collectif Polar et sur Les plumes Noires

Merci à toi Dame Geneviève pour cette mise en avant et pour ceux qui le souhaitent bienvenue Chez Les Plumes Noires…A se lire.

13 réflexions sur “Restons groupé-e-s : l’ITW d’une Administratrice de groupe Facebook 8 : Sylvie Kowalski des Plumes Noires

Vous avez la parole, laissez un commentaire, ça fait toujours plaisir.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s